Actualités La FPMQ et la FPPM demandent à être reconnues comme parties intéressées dans le cadre des procédures judiciaires présentement en cours entre la Ville de Québec et la FPPVQ

Publiée le 19 juillet 2021

COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

 

LA FPMQ ET LA FPPM DEMANDENT À ÊTRE RECONNUES COMME PARTIES INTÉRESSÉES DANS LE CADRE DES PROCÉDURES JUDICIAIRES PRÉSENTEMENT EN COURS ENTRE LA VILLE DE QUÉBEC ET LA FPPVQ

 

Québec, le 19 juillet 2021- C’est dans le cadre des procédures entreprises par la Ville de Québec le 4 juin dernier, lesquelles visent à obtenir une injonction interlocutoire et permanente contre la Fraternité des Policiers et Policières de la Ville de Québec ainsi que sa présidente, et dont le but ultime est de venir retirer tout moyen de dénoncer les situations problématiques, que plusieurs associations syndicales sont venues témoigner leur appui dans ce dossier, notamment la Fédération des Policiers Municipaux du Québec  (FPMQ) ainsi que la Fraternité des Policiers et Policières de Montréal (FPPM).

 

Le 16 juillet 2021, la Fédération des Policiers Municipaux du Québec (FPMQ), ainsi que la Fraternité des Policiers et Policières de Montréal (FPPM), ont signifié à la Ville de Québec une « Demande d’intervention amicale conjointe », dont l’objectif est d’être autorisées à intervenir conjointement à titre de « parties intéressées » dans ce dossier. 

 

« En retirant à notre association syndicale sa liberté d’expression, notre légitimité à dénoncer des situations qui exposent nos membres, notamment en matière de santé et sécurité au travail, sera réduite à néant.  Les décisions qui découleront de ces procédures impacteront non seulement notre organisation, mais elles auront également des conséquences sur l’ensemble des policiers du Québec » a tenu à spécifier Martine Fortier, présidente de la FPPVQ.

 

C’est donc dans ce contexte que la FPMQ et la FPPM désirent appuyer la FPPVQ afin de permettre à cette organisation de bénéficier de leurs ressources et ainsi maximiser les chances de faire rejeter les procédures par le tribunal.

 

-30-

 

 

FPMQ : Mme Annick Charest,

Directrice des communications et affaires publiques de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec

Cellulaire : 514-503-0930

acharest@fpmq.org

 

 

FPPM : M. Martin Desrochers,

Directeur-recherche et communications

Cellulaire : 514-913-0708

martind@fppm.qc.ca

 

Actualités

La FPMQ et la FPPM demandent à être reconnues comme parties intéressées dans le cadre des procédures judiciaires présentement en cours entre la Ville de Québec et la FPPVQ

19 juillet 2021

Québec, le 19 juillet 2021- C’est dans le cadre des procédures entreprises par la Ville de Québec le 4 juin dernier, lesquelles visent à obtenir une injonction interlocutoire et permanente contre la Fraternité des Policiers et Policières de la Ville de Québec ainsi que sa présidente, et dont le but ultime est de venir retirer tout moyen de dénoncer les situations problématiques, que plusieurs associations syndicales sont venues témoigner leur appui dans ce dossier, notamment la Fédération des Policiers Municipaux du Québec  (FPMQ) ainsi que la Fraternité des Policiers et Policières de Montréal (FPPM).

Lire la suite

Semaine de la police 2021

10 mai 2021

9 au 15 mai, partout au Québec

9 au 15 mai

Lire la suite

Lettre ouverte du président de la FPMQ dans le cadre de la semaine nationale de la santé mentale

6 mai 2021

Cette semaine est non seulement la semaine nationale de la santé mentale, mais aussi la semaine nord-américaine de la santé et de la sécurité au travail. C’est dans ce contexte que comme président de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ), je prends la parole sur l’importance, pour le gouvernement actuel, de venir rapidement et concrètement poser des actions afin de prioriser la santé mentale de nos policiers et policières, de surcroît en ces temps plus difficiles où les tâches de nos membres ne cessent d’être accrues pour la sécurité et le bien-être de tous et toutes.

Lire la suite