Actualités Le Gala du Mérite policier souligne l’excellence de 34 policiers municipaux

Publiée le 9 octobre 2013

Montréal, le mercredi 9 octobre 2013 – La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) et la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM) ont tenu aujourd’hui le second Gala du Mérite policier afin de rendre un hommage particulier aux policiers et policières municipaux du Québec qui se sont démarqués par leur courage et leur travail remarquable. Les lauréats se sont illustrés en contribuant au succès d’une intervention particulière, d’un projet méritoire ou encore pour leur implication communautaire. 

Cette reconnaissance est uniquement dédiée aux policiers et policières des services de police municipaux à travers le Québec et leur est décernée par leurs pairs. Le Gala du Mérite policier reconnaît les vertus de ces hommes et femmes qui, dans l’accomplissement de leurs responsabilités, savent faire preuve de solidarité, d’initiative, d’honnêteté, de jugement, de bravoure et de compétence. 

Dans le cadre de cet événement, un prix Guy-Marcil a également été remis à des policiers qui œuvrent présentement - ou ont œuvré récemment - dans le milieu syndical et font preuve d’un dévouement exceptionnel. 

Les prix remis sont des prix Guy-Marcil
Décédé le 17 novembre 2011, M. Guy Marcil a assumé la présidence de la FPMQ et de la FPPM de 1969 à 1979. Il a œuvré dans le milieu syndical policier pendant plus de quarante-deux ans au cours desquels il a contribué à l’avancement de la profession policière au Québec.

Des Prix Guy-Marcil ont été remis à 34 lauréats des services de police des villes de Gatineau, Granby, Laval, Longueuil, Montréal, Saint-Jérôme, Sherbrooke et Terrebonne.

 

Source :

Martin Desrochers 
Directeur des communications et de la recherche
Fraternité des policiers et policières de Montréal
martind@fppm.qc.ca 
514 527-4161 ou 514 913-0708

Christine Beaulieu
Directrice des communications 
Fédération des policiers et policières municipaux du Québec 
514 356-3321, poste 226 ou 514 248-7955 cbeaulieu@fpmq.org

Actualités

Le COVID-19 s’implante dans les relations de travail : Ce qu’il faut savoir !

16 mars 2020

En décembre dernier, nous avons été informés de l’éclosion d’un nouveau coronavirus. La maladie associée à ce virus a été baptisée COVID-19. La semaine dernière, le nombre de cas d’infection a franchi le seuil des 100.000. L’Organisation mondiale de la santé a exhorté tous les pays à prendre des mesures d’endiguement et de contrôle d’une manière énergique pour ralentir et même inverser la propagation de l’épidémie.Le 12 mars 2020, le gouvernement québécois de M. Legault prend de front la situation pandémique du COVID-19 en implantant certaines mesures et en appelant à la raisonnabilité des travailleurs et des employeurs. Bien que la réponse gouvernementale réponde à un besoin criant, il en demeure qu’au lendemain de la conférence de presse, plusieurs questions sont toujours sans réponse. Ainsi, il importe de faire la distinction entre une obligation et une demande du gouvernement. Rappelons d’abord ce qui a été décidé par le gouvernement de François Legault.

Lire la suite

Desserte policière à Mont-Tremblant : Le Maire Brisebois manque de respect à ses citoyens

6 mars 2020

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec dénonce l’attitude du Maire de Mont-Tremblant, Luc Brisebois envers ses citoyens. Soutenant que de fausses informations circulaient dans le dossier de l’abolition du service de police municipal à Mont-Tremblant, le Maire Brisebois a tenu à « rectifier les faits » la semaine dernière avec la publication d’un tract « informatif » et un passage radio qui reflétait bien sa méconnaissance du dossier. Aujourd’hui, une chose est plus claire que jamais : le Maire de Mont-Tremblant manque de respect à ses citoyens en ignorant délibérément leur mobilisation qui demande à ce qu’un référendum soit tenu sur le changement de leur desserte policière.

Lire la suite

Régie intermunicipale de police Roussillon : La FPMQ donne un ultimatum à la Ministre

12 février 2020

Vu l’évolution de la situation, la FPMQ se doit aujourd’hui de donner un ultimatum à la Ministre des Affaires municipales. Si une rencontre conjointe n’est pas conviée d’ici 15 jours, la Fédération prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer le respect des droits de ses travailleurs !

Lire la suite