Actualités La FPMQ régionalise ses moyens de pression

Publiée le 12 novembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Loi 3 sur les régimes de retraite des employés municipaux

La FPMQ régionalise ses moyens de pression

MONTRÉAL, le 12 novembre 2014  - À la suite de l’adoption de la loi 3 sur les régimes de retraite, les associations membres de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) ont résolu, mercredi dernier, de régionaliser leurs moyens de pression en fonction de leurs réalités locales.

Depuis plusieurs mois, les policiers municipaux se sont coalisés pour empêcher l’adoption de la loi 3 sur les régimes de retraite. Les associations membres de la FPMQ ont ainsi fait valoir leur point de vue de moult façons: manifestations, rencontres avec le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, campagnes publicitaires, de même que l’application de divers moyens de pression. Maintenant que le projet de loi est formellement adopté, la FPMQ promet de le contester en Cour supérieure pour faire valoir le droit à la libre négociation.

À l’heure où le débat se déplace dans les municipalités, il importe que la FPMQ régionalise ses moyens de pression. « Cela fait maintenant plusieurs mois que nous disons que la loi 3 est une politique mur à mur et qu’il est complètement insensé d’appliquer une même recette à une pléiade de régimes de retraite aussi différents les uns des autres. En permettant à nos associations de régionaliser leurs actions, on leur donne les coudées franches pour gérer leur situation aussi efficacement que possible », explique Paulin Aubé, vice-président de la FPMQ.

Le port d’une casquette rouge ou d’un bonnet rouge à l’effigie de la Fédération demeure un signe distinctif qui unit les policiers membres de la FPMQ.

À propos de la FPMQ

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées d’environ 4 500 policiers et policières municipaux de la province. La FPMQ est associée avec la Fraternité des policiers et policières de Montréal à titre de membre-associée qui représente 4 500 membres métropolitains.

-30-

 

 

 

Actualités

Le gouvernement du Québec creuse les inégalités entre les municipalités

14 décembre 2018

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) dénonce l’intention de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, de creuser l’iniquité de financement des corps policiers entre les municipalités québécoises.

Lire la suite

Les policiers inquiets d’un environnement juridique qui favorise de plus en plus le désengagement

30 mai 2018

Les trois plus grandes associations syndicales policières du Québec, soit l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ), la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) et la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM), ont réuni tous leurs représentants syndicaux aujourd’hui à Montréal dans le cadre d’un sommet syndical lors duquel ont été abordés plusieurs dossiers touchant la communauté policière.

Lire la suite

L'enjeu du respect du corridor de sécurité

24 avril 2018

Dans le cadre de leur travail, les policiers et les policières vivent parfois des situations dangereuses. Par exemple, quitter son véhicule pour donner une contravention ou offrir de l’assistance présente un risque important pour les agents de la paix.

Lire la suite