Actualités La FPMQ régionalise ses moyens de pression

Publiée le 12 novembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Loi 3 sur les régimes de retraite des employés municipaux

La FPMQ régionalise ses moyens de pression

MONTRÉAL, le 12 novembre 2014  - À la suite de l’adoption de la loi 3 sur les régimes de retraite, les associations membres de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) ont résolu, mercredi dernier, de régionaliser leurs moyens de pression en fonction de leurs réalités locales.

Depuis plusieurs mois, les policiers municipaux se sont coalisés pour empêcher l’adoption de la loi 3 sur les régimes de retraite. Les associations membres de la FPMQ ont ainsi fait valoir leur point de vue de moult façons: manifestations, rencontres avec le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, campagnes publicitaires, de même que l’application de divers moyens de pression. Maintenant que le projet de loi est formellement adopté, la FPMQ promet de le contester en Cour supérieure pour faire valoir le droit à la libre négociation.

À l’heure où le débat se déplace dans les municipalités, il importe que la FPMQ régionalise ses moyens de pression. « Cela fait maintenant plusieurs mois que nous disons que la loi 3 est une politique mur à mur et qu’il est complètement insensé d’appliquer une même recette à une pléiade de régimes de retraite aussi différents les uns des autres. En permettant à nos associations de régionaliser leurs actions, on leur donne les coudées franches pour gérer leur situation aussi efficacement que possible », explique Paulin Aubé, vice-président de la FPMQ.

Le port d’une casquette rouge ou d’un bonnet rouge à l’effigie de la Fédération demeure un signe distinctif qui unit les policiers membres de la FPMQ.

À propos de la FPMQ

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées d’environ 4 500 policiers et policières municipaux de la province. La FPMQ est associée avec la Fraternité des policiers et policières de Montréal à titre de membre-associée qui représente 4 500 membres métropolitains.

-30-

 

 

 

Actualités

Plainte pour voies de fait : Le directeur de police de Mont-Tremblant doit être relevé de ses fonctions pendant les enquêtes

8 octobre 2020

La FPMQ demande que le directeur du Service de police de la ville de Mont-Tremblant soit relevé de ses fonctions le temps que l’enquête criminelle de la SQ et que l’enquête interne le concernant soient terminées.

Lire la suite

La FPMQ demande un meilleur soutien psychologique pour les policiers

10 septembre 2020

Dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide et des consultations découlant du Livre vert sur la réalité policière au Québec, la FPMQ demande la création d’un service d’aide psychologique 24/7 à guichet unique pour les policiers et tous les intervenants d’urgences du Québec.

Lire la suite

La ville de Mont-Tremblant déboutée en arbitrage face à ses policiers

25 mai 2020

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) déplore l’attitude du maire de Mont-Tremblant, Luc Brisebois, et de la directrice générale, Julie Godard qui ont décidé de maintenir leur position malgré le grief syndical ayant obtenu le résultat que les policiers recherchaient dès le départ.

Lire la suite