Actualités La FPMQ propose des solutions concrètes pour assurer la solvabilité des régimes de retraite

Publiée le 21 août 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Commission parlementaire sur le projet de loi 3
 

La FPMQ propose des solutions concrètes

pour assurer la solvabilité des régimes de retraite

QUÉBEC, le 21 août 2014 – Lors de son passage en commission parlementaire sur le projet de loi 3, la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ), par l’entremise de son président Denis Côté, a suggéré des propositions concrètes et constructives afin d’assurer la pérennité des régimes de retraite.

Par ses six propositions, la Fédération se concentre sur les véritables objectifs énoncés par le projet de loi, soit d’assurer la santé financière et la pérennité des régimes de retraite. « La Fédération des policiers et policières municipaux contribue activement au débat et apporte des solutions concrètes, réalistes et raisonnables pour assurer la viabilité des régimes de retraite », a souligné le président Denis Côté.

Les propositions de la Fédération

La Fédération a notamment proposé que les participants actifs contribuent à 50% des déficits passés d’expérience lorsque les régimes sont en réelle difficulté financière. Elle propose également d’assumer 50% des déficits futurs. De plus, la Fédération accepte que ses membres assument 50% des augmentations de coûts courants. « Nos propositions démontrent l’intérêt que nous portons à nos régimes de retraite et l’importance capitale pour les policiers d’avoir un régime qui respecte les particularités de notre fonction », a ajouté Denis Côté.

Enfin, la Fédération partage l’opinion de plusieurs maires à l’effet que les municipalités devraient bénéficier d’une close de retrait, de façon à favoriser l’autonomie municipale et une véritable négociation.

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées de plus de 8 500 policiers et policières municipaux de la province. Elle compte parmi ses associations la Fraternité des policiers et policières de Montréal à titre de membre-associé.

-30-

Actualités

Les policiers inquiets d’un environnement juridique qui favorise de plus en plus le désengagement

30 mai 2018

Les trois plus grandes associations syndicales policières du Québec, soit l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ), la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) et la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM), ont réuni tous leurs représentants syndicaux aujourd’hui à Montréal dans le cadre d’un sommet syndical lors duquel ont été abordés plusieurs dossiers touchant la communauté policière.

Lire la suite

L'enjeu du respect du corridor de sécurité

24 avril 2018

Dans le cadre de leur travail, les policiers et les policières vivent parfois des situations dangereuses. Par exemple, quitter son véhicule pour donner une contravention ou offrir de l’assistance présente un risque important pour les agents de la paix.

Lire la suite

La cybercriminalité, un enjeu actuel

18 avril 2018

Les crimes commis sur le web guettent chacun d’entre-nous. Les transactions bancaires, l’envoi de courriel et la navigation sont toutes des activités où des fraudeurs malicieux sont susceptibles de commettre des délits. La prévention et la résolution de ces crimes représente un défi de tailles pour les agents de la paix partout dans le monde.

Lire la suite