Actualités La FPMQ ne dérougit pas

Publiée le 26 novembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Les policiers municipaux manifestent à Sainte-Julie

La FPMQ ne dérougit pas

SAINTE-JULIE, le 26 novembre 2014  - Dans le cadre du Grand dérangement organisé par la Coalition syndicale pour la libre négociation, quelques centaines de policiers, en congé, de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) ont manifesté pacifiquement devant les bureaux de la présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Suzanne Roy.

De cette façon, la Fédération rappelle que l’UMQ est l’instigatrice du projet de loi 3 sur les régimes de retraite. « La présidente de l’UMQ, Suzanne Roy, va se rendre compte que les policiers ont la mémoire longue. Quelle importance accorderons-nous aux ententes à venir si l’UMQ et le gouvernement libéral n’hésitent pas à bafouer celles qui sont présentement en vigueur? Ce qu’on vient nous dire, c’est qu’au gré des aléas économiques, il sera dorénavant de bon aloi de contester toutes les ententes au nom de l’austérité. Ça ne fait aucun sens », se désole le vice-président exécutif de la FPMQ, Paulin Aubé.

La Fédération dénonce également le double discours des élus provinciaux et municipaux. « Pour légitimer ses politiques d’austérité, le gouvernement libéral assène des phrases creuses à propos de la ‘‘capacité de payer des contribuables’’. Si la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, voulait véritablement faire preuve d’un peu de cohérence, elle n’hésiterait pas à adopter une loi empêchant ou réglementant les taxes déguisées que sont les quotas de contraventions. Ce dont on se rend compte, c’est que le gouvernement n’est pas rationnel et agit de façon idéologique et dogmatique », affirme M. Aubé.

À propos de la FPMQ

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées d’environ 4 500 policiers et policières municipaux de la province. La FPMQ est associée avec la Fraternité des policiers et policières de Montréal à titre de membre-associée qui représente 4 500 membres métropolitains.

-30-

Actualités

Le gouvernement du Québec creuse les inégalités entre les municipalités

14 décembre 2018

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) dénonce l’intention de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, de creuser l’iniquité de financement des corps policiers entre les municipalités québécoises.

Lire la suite

Les policiers inquiets d’un environnement juridique qui favorise de plus en plus le désengagement

30 mai 2018

Les trois plus grandes associations syndicales policières du Québec, soit l’Association des policières et policiers provinciaux du Québec (APPQ), la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) et la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM), ont réuni tous leurs représentants syndicaux aujourd’hui à Montréal dans le cadre d’un sommet syndical lors duquel ont été abordés plusieurs dossiers touchant la communauté policière.

Lire la suite

L'enjeu du respect du corridor de sécurité

24 avril 2018

Dans le cadre de leur travail, les policiers et les policières vivent parfois des situations dangereuses. Par exemple, quitter son véhicule pour donner une contravention ou offrir de l’assistance présente un risque important pour les agents de la paix.

Lire la suite