Actualités La FPMQ ne dérougit pas

Publiée le 26 novembre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Les policiers municipaux manifestent à Sainte-Julie

La FPMQ ne dérougit pas

SAINTE-JULIE, le 26 novembre 2014  - Dans le cadre du Grand dérangement organisé par la Coalition syndicale pour la libre négociation, quelques centaines de policiers, en congé, de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) ont manifesté pacifiquement devant les bureaux de la présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Suzanne Roy.

De cette façon, la Fédération rappelle que l’UMQ est l’instigatrice du projet de loi 3 sur les régimes de retraite. « La présidente de l’UMQ, Suzanne Roy, va se rendre compte que les policiers ont la mémoire longue. Quelle importance accorderons-nous aux ententes à venir si l’UMQ et le gouvernement libéral n’hésitent pas à bafouer celles qui sont présentement en vigueur? Ce qu’on vient nous dire, c’est qu’au gré des aléas économiques, il sera dorénavant de bon aloi de contester toutes les ententes au nom de l’austérité. Ça ne fait aucun sens », se désole le vice-président exécutif de la FPMQ, Paulin Aubé.

La Fédération dénonce également le double discours des élus provinciaux et municipaux. « Pour légitimer ses politiques d’austérité, le gouvernement libéral assène des phrases creuses à propos de la ‘‘capacité de payer des contribuables’’. Si la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, voulait véritablement faire preuve d’un peu de cohérence, elle n’hésiterait pas à adopter une loi empêchant ou réglementant les taxes déguisées que sont les quotas de contraventions. Ce dont on se rend compte, c’est que le gouvernement n’est pas rationnel et agit de façon idéologique et dogmatique », affirme M. Aubé.

À propos de la FPMQ

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées d’environ 4 500 policiers et policières municipaux de la province. La FPMQ est associée avec la Fraternité des policiers et policières de Montréal à titre de membre-associée qui représente 4 500 membres métropolitains.

-30-

Actualités

Plainte pour voies de fait : Le directeur de police de Mont-Tremblant doit être relevé de ses fonctions pendant les enquêtes

8 octobre 2020

La FPMQ demande que le directeur du Service de police de la ville de Mont-Tremblant soit relevé de ses fonctions le temps que l’enquête criminelle de la SQ et que l’enquête interne le concernant soient terminées.

Lire la suite

La FPMQ demande un meilleur soutien psychologique pour les policiers

10 septembre 2020

Dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide et des consultations découlant du Livre vert sur la réalité policière au Québec, la FPMQ demande la création d’un service d’aide psychologique 24/7 à guichet unique pour les policiers et tous les intervenants d’urgences du Québec.

Lire la suite

La ville de Mont-Tremblant déboutée en arbitrage face à ses policiers

25 mai 2020

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) déplore l’attitude du maire de Mont-Tremblant, Luc Brisebois, et de la directrice générale, Julie Godard qui ont décidé de maintenir leur position malgré le grief syndical ayant obtenu le résultat que les policiers recherchaient dès le départ.

Lire la suite