Actualités LA FPMQ DÉNONCE LA PRATIQUE DES PORTES TOURNANTES EN SANTÉ

Publiée le 10 juillet 2019

LA FPMQ DÉNONCE LA PRATIQUE DES PORTES TOURNANTES EN SANTÉ

 

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) dénonce la pratique des portes tournantes en santé. La FPMQ tend la main aux ministères de la Sécurité publique et de la Santé et des Services sociaux afin de trouver des solutions durables et concrètes.

La FPMQ tient à préciser que cette pratique des portes tournantes n’a pas seulement lieu à Québec, mais qu’elle est généralisée sur l’ensemble du territoire. Les policiers doivent faire face de plus en plus souvent à des appels concernant la santé mentale, mais les solutions sont déployées régionalement et localement, sans stratégie globale. Il est impératif de trouver des solutions globales qui permettront aux policiers de mieux orienter les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

La Fédération tient à profiter de l’occasion pour offrir son appui à Yannick Campagna, policier de Québec, qui a dénoncé publiquement la situation au cours des derniers jours. M. Campagna a choisi de dénoncer haut et fort la situation dans l’espoir que les choses changent dans l’intérêt de la population.

 

CITATIONS

« Il est impératif de coaliser tous les intervenants autour d’une stratégie nationale d’intervention en santé mentale afin de mieux soutenir les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale. Chose certaine, la FPMQ travaillera à régler le problème une bonne fois pour toutes », a déclaré François Lemay, président de la FPMQ.

« Malgré les difficultés rencontrées, je ne peux m’empêcher de saluer le travail des policiers et policières sur le terrain qui redoublent d’efforts quotidiennement pour répondre aux besoins de cette clientèle », a conclu M. Lemay.

 

Consulter le communiqué sur le fil de presse.

 

Actualités

Plainte pour voies de fait : Le directeur de police de Mont-Tremblant doit être relevé de ses fonctions pendant les enquêtes

8 octobre 2020

La FPMQ demande que le directeur du Service de police de la ville de Mont-Tremblant soit relevé de ses fonctions le temps que l’enquête criminelle de la SQ et que l’enquête interne le concernant soient terminées.

Lire la suite

La FPMQ demande un meilleur soutien psychologique pour les policiers

10 septembre 2020

Dans le cadre de la Journée mondiale de prévention du suicide et des consultations découlant du Livre vert sur la réalité policière au Québec, la FPMQ demande la création d’un service d’aide psychologique 24/7 à guichet unique pour les policiers et tous les intervenants d’urgences du Québec.

Lire la suite

La ville de Mont-Tremblant déboutée en arbitrage face à ses policiers

25 mai 2020

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) déplore l’attitude du maire de Mont-Tremblant, Luc Brisebois, et de la directrice générale, Julie Godard qui ont décidé de maintenir leur position malgré le grief syndical ayant obtenu le résultat que les policiers recherchaient dès le départ.

Lire la suite