Personnel

FPMQ

Président
Robin Côté
​rcote@fpmq.org

Directeur exécutif
Luc Lalonde
llalonde@fpmq.org

Secrétaire à la direction
Ginette Fortin
gfortin@fpmq.org

Secrétaire et contrôleur des finances
Josée Poisson
jpoisson@fpmq.org


Les Services Fédé-Conseils Inc.

Président
Luc Lalonde
llalonde@fpmq.org


Avocats

Frédéric Nadeau, directeur des services
fnadeau@rbdavocats.com

Guy Bélanger
gbelanger@rbdavocats.com

Danny Venditti
dvenditti@rbdavocats.com

Jean-François Raymond
jfraymond@rbdavocats.com

Alexandre Grenier
agrenier@rbdavocats.com

Stéphanie Bouchard
sbouchard@rbdavocats.com

Laurence Lorion
llorion@rbdavocats.com

Amélie Soulez
asoulez@rbdavocats.com

Gaston Nadeau
gnadeau@rbdavocats.com

Dania Suleman
dsuleman@rbdavocats.com

Sophia Rossi
smrossi@rbdavocats.com


Secrétaires juridiques

Myriam Church
mchurch@rbdavocats.com

Marilyn Hould-Charbonneau
mhcharbonneau@rbdavocats.com

Louise Patriarco
​lpatriarco@rbdavocats.com


Réceptionniste

Lise Brodeur
lbrodeur@rbdavocats.com


Professionnel associé

Les Services Conseils L. Lalonde Inc.
Luc Lalonde
luclalonde.cria@gmail.com

Actualités

La FPMQ présente 6 préoccupations concernant sur l’encadrement du cannabis

8 septembre 2017

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) réclame des investissements majeurs afin de former plus de policiers à titre d’agents évaluateurs experts et expertes en reconnaissance de drogues et émet plusieurs préoccupations face la légalisation du cannabis.

Lire la suite

La FPMQ sonne l’alarme : moins de 1% des policiers formés

6 septembre 2017

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) dénonce que seulement 80 policiers au Québec soient formés pour la détection du cannabis au volant, soit moins de 1%. En comparaison, il y a au moins 10 fois plus d’agents évaluateurs pour l’alcool au volant. 

Lire la suite

La FPMQ souhaite le retrait du projet de loi et propose au ministre de revoir ses priorités

6 septembre 2017

La FPMQ demande au ministre de la Sécurité publique de retirer son projet de loi 133 sur le port de l’uniforme. Elle invite plutôt le ministre à entamer une véritable réflexion sur les enjeux de sécurité publique qui affectent réellement les citoyens.

Lire la suite